vendredi 6 novembre 2009

Rêve de cruise

Je fais toujours des rêves bizarres. Et j'ai tendance à les raconter à ma mère, qui doit me trouver un brin plus folle à chaque fois. Juste par la face qu'elle fait quand je commence une phrase par "Hey, j'ai fait un rêve bizarre cette nuit", je le sais que ça la décourage. Mais c'est pas de ma faute! Je ne contrôle pas mon subconscient.

Donc au lieu de lui raconter ma dernière péripétie nocturne, je me suis dit que j'avais un blogue et que ça pouvait bien servir à ça. Que ça vous intéresse ou non, je m'en fous! Gniak gniak!

Bref. J'ai rêvé que c'était la fête de ma cousine, qu'on était tous réunis en famille, mais que comble de malheur, j'avais oublié son cadeau. Donc on sort pour aller chez une des ses amies où le cadeau était (??) et en revenant de chez la dite amie, on croise un bel homme, ancien professeur de ma dite cousine. S'entame une conversation dont je ne me rappelle de rien, mais finalement ça se termine que le beau monsieur me demande si je veux le revoir et je lui donne gaiement mon numéro de téléphone. Ma cousine, dans tous ses états, en parle à sa soeur en revenant à la maison, qui ouvre sa grande trape devant le reste de ma famille, qui est complètement outrée de la chose. Et moi de me cacher en dessous d'une chaise pour éviter l'humiliation.

Re-bref. C'était du grand n'importe quoi comme d'habitude. Conclusion: j'en tire deux.
1. Y est temps que je me trouve un chum, parce que même dans mes rêves, je rêve que je me fais cruiser. Et dans la vraie vie, je ne me fais PAS cruiser. En tout cas, pas récemment.
2. Ça fait vraiment longtemps qu'on ne m'a pas demandé mon numéro.

Note à part: se faire demander son numéro, même si des fois, tu ne veux rien savoir du gars, ça reste tout de même flatteur. Ça m'est arrivé une fois dans ma vie je pense, peut-être deux, dans un bar, et j'en revenais pas. J'ai pas le "guts" moi d'aller voir un gars pour lui demander si je peux l'appeler le lendemain. Alors dans le fond, je lève un peu mon chapeau à ceux qui sont encore capables de le faire. Même si on s'entend que les gars font de moins en moins les premiers pas...

1 commentaire:

  1. Ne t'en fais pas. J'en fais des aussi pires :P

    RépondreEffacer

Un petit commentaire, c'est agréable! Un petit commentaire, c'est bon!